Le PLRN lance sa campagne en vue des fédérales

Un voyage ferroviaire de quarante minutes pour présenter candidats et programme politique. ...
Le PLRN lance sa campagne en vue des fédérales

Un voyage ferroviaire de quarante minutes pour présenter candidats et programme politique. Le parti libéral-radical neuchâtelois a lancé dimanche sa campagne en vue des élections fédérales d’octobre dans le petit train rouge

C'est dans le petit train rouge reliant La Chaux-de-Fonds aux Ponts-de-Martel que le parti libéral-radical neuchâtelois a présenté ses candidats aux élections fédérales du 20 octobre. C'est dans le petit train rouge reliant La Chaux-de-Fonds aux Ponts-de-Martel que le parti libéral-radical neuchâtelois a présenté ses candidats aux élections fédérales du 20 octobre.

Les paysages bucoliques de la vallée de La Sagne et des Ponts pour parler élections fédérales. Le parti libéral-radical neuchâtelois a lancé sa campagne en vue du scrutin du 20 octobre dimanche après-midi dans le petit train rouge reliant La Chaux-de-Fonds aux Ponts-de-Martel. Un trajet de 40 minutes pour présenter les principaux axes de la campagne et les neufs candidats à un siège sous la coupole fédérale.

À Berne, les libéraux-radiaux entendent amener leurs valeurs de liberté et de responsabilité individuelle dans des dossiers comme le financement des assurances sociales, la digitalisation et l’environnement.

Ils espèrent aussi récupérer un siège au Conseil national. Une tâche qui s’annonce ardue eut égard à la volonté des Vert’Libéraux et du PDC de ne pas s’apparenter au PLRN.

Quand on demande à Nicolas Ruedin les chances qu’ont les libéraux-radicaux de décrocher ce siège, la réponse du président cantonal est « 50-50 ».

À la suite à la balade ferroviaire, le PLRN avait organisé une fête populaire aux Ponts-de-Martel à laquelle a participé le conseiller fédéral Ignazio Cassis. /cwi


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus