Le Locle : pas de hausse d’impôt

Les citoyens du Locle ont refusé dimanche une hausse du coefficient fiscal de 2 points à 61 ...
Le Locle : pas de hausse d’impôt

Les citoyens du Locle ont refusé dimanche une hausse du coefficient fiscal de 2 points à 61,7%

Photo : archives. Photo : archives.

Les habitants du Locle ne veulent pas d’une hausse d'impôt. Ils ont dit non dimanche à 61,7% au passage du coefficient fiscal de 69 à 71%. Cette décision prive les caisses communales de 500'000 francs supplémentaires.  Pour rappel, le budget 2019 prévoit un déficit de près de 3,5 millions de francs. En 2018, la Mère commune a enregistré un déficit de 600'000 francs. Le taux de participation s'est élevé à 38,4%.

La réaction de Claude Dubois, conseiller communal en charge des finances

Durant la campagne, la gauche avait relevé qu'un refus de la hausse du coefficient fiscal pourrait entraîner la suppression de la fête des Promotions, de l'aide aux sociétés locales ou des camps de ski pour les enfants.


Economies à réaliser

Le PLR avait combattu par référendum l'arrêté du Conseil général du 12 décembre 2018. Il constatait qu'avant d'augmenter les impôts, le Conseil communal devait regarder si des économies ne pouvaient pas être réalisées. Des arguments qui ont fait mouche :  

Pierre Surdez, vice-président du PLR du Locle

Le parti estime qu'il faut redimensionner les prestations sociales de la commune plus élevées qu'ailleurs ainsi que le service de la communication.

Le PLR a aussi pointé du doigt les dépenses liées à la culture, qui « ont explosé ». Par rapport à 2017, le budget 2019 prévoit une augmentation de 150'000 francs pour les musées. /mwi-ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus