Des rames d’occasion pour le Littorail

Le Grand Conseil neuchâtelois a accepté mardi une demande de crédit de 1,66 million de francs ...
Des rames d’occasion pour le Littorail

Le Grand Conseil neuchâtelois a accepté mardi une demande de crédit de 1,66 million de francs pour l’achat de rames accessibles aux personnes en situation de handicap pour la ligne de tram entre Neuchâtel et Boudry

Les rames actuelles datent des années 80. Photo : rapport du Conseil d'État au Grand Conseil. Les rames actuelles datent des années 80. Photo : rapport du Conseil d'État au Grand Conseil.

Les rames du Littorail seront remplacées, mais par des modèles d’occasion. Le Grand Conseil neuchâtelois a accepté mardi une demande de crédit de 1,66 million dans ce but, par 110 voix et une abstention. Le même montant est débloqué par la Confédération. Les cinq rames d’occasion des Appenzeller Bahnen coûtent 8 millions de francs, la différence étant payée par l’entreprise TransN.

Cet investissement permet d’acquérir des rames accessibles aux personnes en situation de handicap, même si des travaux sur les quais sont également nécessaires. Des modifications prévues d’ici 2023 comme l’exige la Loi fédérale. Le passage de quatre à cinq rames permettra une desserte supplémentaire lors du pic de l’heure de pointe. Ces véhicules d’occasion doivent être amortis en dix ans.

En cas de prolongement des voies du Littorail, il faudra remplacer à nouveau les rames, d’où l’intérêt, selon le Conseil d’État, d’opter pour du matériel roulant moderne mais d’occasion. /mwi


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus