Signal positif pour une augmentation du congé paternité

La commission compétente propose au Grand Conseil neuchâtelois d’accepter de faire passer le ...
Signal positif pour une augmentation du congé paternité

La commission compétente propose au Grand Conseil neuchâtelois d’accepter de faire passer le congé paternité 5 à 20 jours

Le Grand Conseil neuchâtelois devrait valider le passage de 5 à 20 jours du congé paternité pour les employés de l'Etat. Le Grand Conseil neuchâtelois devrait valider le passage de 5 à 20 jours du congé paternité pour les employés de l'Etat.

Les fonctionnaires neuchâtelois devraient voir leur congé paternité passer de cinq à 20 jours. Le canton de Neuchâtel a chiffré le coût de cette modification à environ 240'000 francs par an pour 40 cas.

Comme ce projet de loi n'implique pas une dépense renouvelable supérieure à 700'000 francs par année, seul un vote à la majorité simple du Grand Conseil suffit, indique vendredi la commission législative dans un rapport. La modification devrait passer largement la rampe du parlement neuchâtelois.

 Le coût total théorique et estimatif annuel pour l'Etat de l'allongement du congé paternité serait de 240'000 francs. Il serait réparti en 120'000 francs pour le personnel administratif (pertes d'heures de travail) et de 60'000 francs pour le personnel enseignant cantonal. A cela s'ajoute un montant de 60'000 francs pour le subventionnement du personnel enseignant de l'école obligatoire.

 La commission s'est demandé s'il n'était pas possible d'étendre le congé paternité à l'ensemble des travailleurs du canton et pas seulement à ceux de la fonction publique. Malheureusement, cette mesure n'est pas conforme au droit fédéral et ne relève pas de la compétence des cantons.

 Le Conseil d'Etat est très "favorable" au principe d'allongement du congé paternité pour les fonctionnaires mais privilégiait toutefois une durée de dix jours. Neuchâtel est à la traîne par rapport à d'autres cantons voisins, tels que Genève qui offre 10 jours ou le Jura qui en propose douze. /ATS


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus