Budget 2019 : le rouge reste de mise

Le Conseil d’Etat neuchâtelois prévoit un déficit d’un peu moins de 18 millions de francs pour ...
Budget 2019 : le rouge reste de mise

Le Conseil d’Etat neuchâtelois prévoit un déficit d’un peu moins de 18 millions de francs pour l’exercice 2019, dans les limites du frein à l’endettement

Les finances du canton de Neuchâtel restent dans le rouge.  Les finances du canton de Neuchâtel restent dans le rouge. 

La situation financière du canton de Neuchâtel devrait s’améliorer en 2019, mais le budget reste dans le rouge. Le rapport du Conseil d’Etat a été présenté jeudi matin. Il prévoit un déficit de 17,9 millions de francs et des investissements nets à hauteur de 89,4 millions de francs. Un résultat qui respecte les limites du frein à l’endettement.

Le gouvernement a toujours pour objectif l’équilibre financier en 2020. Pour y parvenir, le Conseil d’Etat précise que « la rigueur ne devra toutefois pas être relâchée, des améliorations de l’ordre de 20 à 25 millions étant encore nécessaires pour atteindre l’objectif d’équilibre fixé ».

 

22 millions de la péréquation

L’amélioration de la situation financière du canton s’explique par les mesures d’économies déjà en vigueur mais aussi par une hausse des recettes. Le conseil d’Etat table sur une augmentation des revenus fiscaux qu’il qualifie de réaliste tout en précisant qu’elle « ne pourra toutefois se concrétiser qu’avec une légère croissance de la population et un maintien de la dynamique conjoncturelle actuelle ». Autre source d’amélioration : une hausse de 22 millions des revenus au titre de la péréquation financière fédérale est prévue pour 2019.

Quelques augmentations de charges sont au programme. Sur le plan des ressources humaines, une hausse des effectifs est inscrite au budget, principalement en raison du projet de fusion du service informatique de l’entité neuchâteloise et du centre électronique de gestion de la Ville de Neuchâtel. Le budget prévoit également une augmentation des coûts liés à Prévoyance.ne.

La dette du canton va continuer de prendre l’ascenseur. Le Conseil d’Etat prévoit qu’elle passera de 1,4 milliard de francs en 2018 à 1,7 milliard en 2019 pour atteindre le niveau record de deux milliards d’ici 2022. Une situation préoccupante selon le gouvernement qui estime qu’il « est primordial de diversifier la stratégie de financement, de profiter des conditions d’emprunts actuelles et d’enclencher une dynamique positive afin de retrouver une prospérité permettant une diminution de l’endettement de l’Etat ». /comm-mwi


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus