Commission santé : l’absence de l’UDC

La commission santé du Grand Conseil neuchâtelois a présenté mercredi son compromis sur le ...
Commission santé : l’absence de l’UDC

La commission santé du Grand Conseil neuchâtelois a présenté mercredi son compromis sur le dossier hospitalier. Un terrain d’entente trouvé en l’absence du représentant de l’UDC lors des sept séances de travail

L'élu n'a pas pris part aux séances de travail de la commission santé. L'élu n'a pas pris part aux séances de travail de la commission santé.

« Le groupe UDC n’a participé à aucune de ces séances ». C’est ce qui figure dans le rapport de la Commission santé sur les hôpitaux présenté mercredi. De quoi s’interroger sur l’implication de la députation démocrate du centre dans cet important groupe de travail.

Niels Rosselet-Christ confirme ne pas avoir été présent lors des 7 séances. Une série d’absences qui se sont produites « indépendamment » de sa volonté. Il ne faut pas y voir « un signe de faiblesse » de sa part. Il estime que son activité professionnelle dans le canton de Fribourg ne lui permet pas d’assister à toutes les séances. « Je ne néglige pas l’importance de ces absences, mais je suis sollicité de toutes parts ». Et les horaires de réunion ne sont pas toujours compatibles avec son activité professionnelle.

Aspect positif, l’élu UDC juge que son absence n’a pas péjoré le compromis (qu’il salue) trouvé en commission. Quant à la question d’une suppléance, « elle sera organisée dans le futur ». Celui qui est aussi conseiller général à Val-de-Travers tient encore à rappeler qu’il n’a raté « qu’une seule séance du parlement cantonal en plénum ».

Quant à savoir si les bisbilles internes qui ont secoué l’UDC neuchâteloise cet été expliquent aussi son absence en commission, l’élu le concède : « oui ça a eu une influence. Ca a pesé sur moi. Mais c’est désormais réglé. » /aju

Entretien avec Niels Rosselet Christ:


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus