Un répit pour la ligne 421

Le Canton de Neuchâtel va maintenir quelques courses de la ligne 421. Six courses avaient été ...
Un répit pour la ligne 421

Le Canton de Neuchâtel va maintenir quelques courses de la ligne 421. Six courses avaient été supprimées par la commune de Val-de-Ruz dès l’horaire 2019 pour réaliser des économies de 400'000 francs

La ligne 421 respire un peu.

Le Conseil d’État neuchâtelois va investir une somme pour sauvegarder quelques courses sur le trajet qui relie le Val-de-Ruz à Neuchâtel. Mardi, les Verts ont déposé une interpellation urgente devant le Grand Conseil. Ils s’inquiétaient pour le futur de la ligne. En effet, dès l’horaire 2019, six courses seront supprimées en raison des mesures d’économies décidées par la commune de Val-de-Ruz.

Les Verts ajoutent que cette suppression de courses sur la ligne 421 est l’une des conséquences de l’austérité budgétaire cantonale et demandaient que le Canton reprenne ces six courses à sa charge pour favoriser la mobilité.

Pour le Conseil d’État, Val-de-Ruz est à la base de ces suppressions. L’État ne peut donc pas se substituer à la commune et prendre toutes les courses à sa charge. « C’est une question d’équité par rapport au reste du canton, car c’est le pot commun qui trinque. De plus, ces 400'000 francs que demandent les Verts ne peuvent pas être dépensés par le Gouvernement, parce qu'il ne dispose pas de cet argent. »: a déclaré le conseiller d’État Laurent Favre.

Toutefois, grâce à une économie réalisée sur la ligne 109 entre la Place Pury et les Trois-Chênes, une ou deux courses préalablement supprimées pourront être conservées sur la 421 dès l'horaire 2019. /jha


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus