Des bandes herbeuses en faveur de la nature

Laisser des surfaces d’herbe dans les prairies : de plus en plus d’agriculteurs optent pour ...
Des bandes herbeuses en faveur de la nature

Laisser des surfaces d’herbe dans les prairies : de plus en plus d’agriculteurs optent pour cette pratique afin de préserver les espèces de petits animaux

Eviter de faucher l’entier d’un champ et laisser quelques bandes herbeuses. De plus en plus d’agriculteurs de la région choisissent cette méthode de culture qui est favorable à la nature. Elle permet de maintenir la vie dans les prairies et de laisser les espèces animales, petits insectes principalement, se diversifier. Le Parc Chasseral indique qu’environ 400 agriculteurs optent pour ce mode de cultures écologiques depuis une quinzaine d’années. Mais, force est de constater que cet engagement diminue les revenus des agriculteurs en raison d’une perte de fourrage. Pour cela, la Confédération et le canton de Neuchâtel prévoient un dédommagement financier. /ali


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus