Les députés au chevet de la HEM

Le Grand Conseil neuchâtelois s’active pour sauver la HEM. Un postulat qui doit freiner sa ...
Les députés au chevet de la HEM

Le Grand Conseil neuchâtelois s’active pour sauver la HEM. Un postulat qui pourrait freiner sa fermeture doit passer devant l’hémicycle mardi. En cas de refus, un projet de loi pour conserver la Haute école de musique est aussi dans le pipe-line

Les membres de la HEM sont venus protester mardi en musique contre la fermeture de l'école. Les membres de la HEM sont venus protester en musique contre la fermeture de l'école, ce mardi au Château.

La HEM n’est pas encore morte à Neuchâtel.

Des députés s’activent pour maintenir la Haute école de musique dans le canton. Mardi, un postulat urgent du député vert Jean-Jacques Aubert sera voté au Grand Conseil. Ce dernier exige des réponses claires sur les chiffres qui poussent le Conseil d’Etat à vouloir fermer la HEM. En cas d’acceptation, le Gouvernement devrait se plier aux demandes requises avant une éventuelle fermeture de l’école.

Toutefois, si le postulat est classé sans suite, certains élus ont encore un atout dans leur manche. Selon la députée solidaritéS Zoé Bachmann, un projet de texte rédigé par le comité de sauvegarde de la HEM vise à ancrer cette dernière dans la loi et par là, la sauvegarder. En fonction de la tournure des événements, il faudrait ensuite que les partis et groupes se consultent, mais Zoé Bachmann avance que certains députés vont tout faire pour maintenir l'antenne neuchâteloise de la Haute école de musique.

La session du Grand Conseil se tient dès 13h30 au Château de Neuchâtel. Le nouveau président du législatif, le député solidaritéS François Konrad, sera d’ailleurs élu à cette occasion. /jha


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus