La HEM vacille, mais ne rend pas les armes

Le Grand conseil neuchâtelois a refusé mardi un postulat qui visait à freiner la fermeture ...
La HEM vacille, mais ne rend pas les armes

Le Grand conseil neuchâtelois a refusé mardi un postulat qui visait à freiner la fermeture de la HEM. Alors que le sort de l’établissement apparaît comme scellé, il reste un espoir pour certains députés

 La HEM a multiplié les manifestations depuis l’annonce de la fermeture de l’école. (Photo: archives).

Vers la fin de la Haute école de musique à Neuchâtel ?

Lors de sa session, le Grand Conseil a refusé mardi un postulat urgent du député vert Jean-Jacques Aubert par 57 voix contre 43. Ce dernier exigeait des réponses claires sur les chiffres qui poussent le Conseil d’Etat à vouloir fermer la HEM. En cas d’acceptation, le Gouvernement aurait dû se plier aux demandes requises avant une éventuelle fermeture de l’école.

Avec ce nouveau refus, le sort de la HEM apparaît comme presque scellé. Toutefois, certains élus ont encore un atout dans leur manche. Selon la députée solidaritéS Zoé Bachmann, un projet de texte rédigé par le comité de sauvegarde de la HEM est en route. Le texte vise à ancrer l'école dans la loi. 

Le dossier pourrait donc rebondir lors d’une prochaine session. /jha


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus