Les lignes de bus intercités un danger pour Neuchâtel?

Une ligne de bus intercités de la compagnie Domo Reisen s’arrête à Neuchâtel. Une situation ...
Les lignes de bus intercités un danger pour Neuchâtel?

Une ligne de bus intercités de la compagnie Domo Reisen s’arrête à Neuchâtel. Une situation qui ne plaît pas au groupe socialiste au Grand Conseil neuchâtelois qui a interpellé mercredi le Conseil d’Etat

L'arrivée de compagnies de bus relance le débat sur la mobilité. L'arrivée de compagnies de bus relance le débat sur la mobilité.

Les enjeux de mobilité pour le canton de Neuchâtel inquiètent le groupe socialiste du Grand Conseil. Mercredi matin, le Conseil d’Etat a répondu à une interpellation concernant la concession octroyée par le l’Office fédéral des transports à la société Domo Reisen en février 2018. Parmi les différentes lignes que parcourt cette compagnie de bus, l’une relie St-Gall et Genève aéroport et comporte un arrêt en ville de Neuchâtel. Une situation qui met en péril la mobilité dans le canton pour le groupe socialiste. L’interpellateur, Jonathan Grétillat, estime que soutenir le développement concurrent de transport de voyageurs par bus met en péril le projet Mobilité 2030 et celui du RER neuchâtelois. Le danger pour lui : que d’autres entreprises demandent des concessions pour des trajets qui feraient escale sur sol neuchâtelois.

Et justement mercredi matin, le journal Le Temps a annoncé que la compagnie allemande FlixBus souhaite elle aussi effectuer des trajets internationaux. L’une de ces lignes pourrait d’ailleurs proposer un arrêt à Neuchâtel dès décembre 2018. /ali

 


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus