Une motion pour que Milvignes quitte l’ACN

Trois élus PLR soumettent une motion au Conseil général pour étudier l’opportunité de quitter ...
Une motion pour que Milvignes quitte l’ACN

Trois élus PLR soumettent une motion au Conseil général pour étudier l’opportunité de quitter l’Association des communes neuchâteloises et d’autres structures

 Le village d'Auvernier, dans la commune de Milvignes. Le village d'Auvernier, dans la commune de Milvignes. (Photo: archives)

Une motion pour que Milvignes quitte, entre autres, l’Association des communes neuchâteloises. Le Conseil général devra se prononcer le 22 février. Le texte est présenté par trois membres du PLR qui considèrent que l’ACN, le Réseau urbain neuchâtelois (RUN) et la Communauté urbaine du Littoral (COMUL) ne défendent que les intérêts des villes et du Conseil d’État. Les signataires réagissent surtout à la récente décision de l’ACN de ne pas lancer de référendum contre le transfert d’un point d’impôt des communes vers l’État. Les trois libéraux-radicaux écrivent que l’ACN, le RUN et la COMUL « sont les bras armés des villes et du Conseil d’État ».

Si le Conseil général accepte cette motion, le Conseil communal devra étudier les possibilités de sortie des trois associations. Il devra aussi se pencher sur les rapprochements possibles avec des communes qui partagent des intérêts communs avec Milvignes.

L’Association des communes neuchâteloises ne souhaite pas prendre position à ce stade. /msa


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus