Neuchâtel sans budget : situation révélatrice

Neuchâtel sans budget révèle une incapacité à se mettre d’accord sur un projet de société pour ...
Neuchâtel sans budget : situation révélatrice

Neuchâtel sans budget révèle une incapacité à se mettre d’accord sur un projet de société pour un canton. C’est le regard livré par un professeur de l’IDHEAP à Lausanne

Dans la nuit de mardi à mercredi, les députés réunis au Château de Neuchâtel n'ont pas réussi à se mettre d'accord. Dans la nuit de mardi à mercredi, les députés réunis au Château de Neuchâtel n'ont pas réussi à se mettre d'accord.

L’absence de budget 2018 pour le canton de Neuchâtel n’est pas une première suisse. C’est par contre « révélateur d’une incapacité à se mettre d’accord sur un projet de société pour un canton ». C’est en substance la position de Nils Soguel, professeur de finances publiques à l’Institut de hautes études en administration publique (IDHEAP).

Dans la nuit de mardi à mercredi, le Grand Conseil n’a pas réussi à se mettre d’accord sur le budget, qui tablait sur 50 millions de francs de déficit. Le vote n’a obtenu que 63 voix. Pour déroger au frein à l’endettement, le scrutin nécessitait la majorité qualifiée des 3/5e, c’est-à-dire 69 voix. La droite a refusé de cautionner un tel budget. Pour Nils Soguel (entretien à écouter ci-dessous), il y a déjà eu des précédents suisses à cette situation. /aju


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus