La Chaux-de-Fonds – Saignelégier : une liaison qui dure depuis 125 ans

125 ans d’allers et de retours entre La Chaux-de-Fonds et Saignelégier : cette liaison ferroviaire ...
La Chaux-de-Fonds – Saignelégier : une liaison qui dure depuis 125 ans

Terminus, tout le monde descend : jeudi matin, un train rouge a fait le trajet Chaux-de-Fonds / Saignelégier avec, à son bord, de nombreux officiels. Ils avaient embarqué pour fêter les 125 ans de cette ligne ferroviaire

Gare de Saignelégier Gare de Saignelégier

Cent vingt-cinq ans d’allers et de retours entre La Chaux-de-Fonds et Saignelégier : cette liaison ferroviaire, c’est une affaire qui roule. Jeudi, les Chemins de Fer du Jura (CJ) organisaient l’anniversaire de cette ligne, créée en 1892. Pour ce faire, un train rouge spécial a fait la liaison. De nombreux officiels, dont David Eray, ministre jurassien, et Laurent Favre, conseiller d’Etat neuchâtelois, ont pris part au voyage.

 

« Saignelégier, terminus ! »

Le trajet aura duré un peu plus de 30 minutes et traversé trois cantons : départ de La Chaux-de-Fonds, donc, passage express dans le canton de Berne, via La Ferrière, et arrivée dans le Jura, plus précisément dans les Franches-Montagnes. Le train s’est promené dans des décors enneigés de carte postale, et une fois arrivé à bon port, a été accueilli par un contrôleur en habit d’époque : « Saignelégier, terminus, tout le monde descend», a-t-il lancé à la volée.

 

500 000 voyageurs en 2017

Les invités ont ensuite été conviés dans le hangar des CJ de la cité taignonne, où plusieurs allocutions ont été prononcées. David Eray a rappelé l’importance de la ligne La Chaux-de-Fonds – Saignelégier, avec des chiffres : « ils étaient 116 000 à emprunter cette voie en 1892, aujourd’hui, nous sommes un demi-million à faire le voyage ! ». Laurent Favre, quant à lui, a tenu à souligner les avantages offerts par cette liaison, notamment en matière de relations intercantonales.  
D’autres officiels ont pris la parole, dont Marianne Guillaume, maire des Bois, qui a fait sourire l’audience en rapportant les souvenirs « d’anciens » de son village : « à la gare des Bois, il y avait à l’époque un distributeur de caramels mous et de cigarettes, et ça attirait beaucoup les enfants, parait-il ». Tout cela ponctué d’interludes musicaux.

 

Leçons d’histoire

Maxime Jeanbourquin, président du Conseil d’Admnistration des CJ, a ensuite remonté le temps, et a offert une leçon d’histoire ferroviaire : « la ligne a été créée pour rejoindre La Chaux-de-Fonds, son horlogerie, mais les Jurassiens avaient aussi le souci de pouvoir livrer les produits de leur travail. Le chemin de fer se développait dans les environs, mais rien aux Franches-Montagnes. Il fallait faire quelque chose, au risque de s’isoler. » La ligne ainsi construite a souffert des deux guerres, de l’après-guerre, mais les voyageurs étaient toujours au rendez-vous. Aujourd’hui, une liaison directe entre La Chaux-de-Fonds et Delémont est en projet, afin de toucher aux grandes lignes.

 

Anniversaire en photos

L’anniversaire se poursuivra samedi. La population est invitée à se rendre au dépôt des locomotives de La Traction pour y découvrir une exposition de photos datant des années 50. Un train historique électrique sera également mis en circulation pour l’occasion. Plus d’information ici.\cto


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus