L'horlogerie face au défi du digital

La 21e journée internationale du marketing horloger avait lieu jeudi à La Chaux-de-Fonds. Lors ...
L'horlogerie face au défi du digital

La 21e journée internationale du marketing horloger avait lieu jeudi à La Chaux-de-Fonds. Lors de la manifestation, les acteurs de la branche sont notamment revenus sur l'utilisation commerciale des données des internautes

Trois tables rondes étaient organisées sur des sujets concernant le monde virtuel. Trois tables rondes étaient organisées sur des sujets concernant le monde virtuel.

Données personnelles et réseaux sociaux ont été au centre des débats lors de la 21e Journée internationale du marketing horloger. La traditionnelle manifestation qui se tenait jeudi au théâtre de L’Heure bleue à La Chaux-de-Fonds, s’est penchée cette année sur la digitalisation des données - les Big data - et sur les influenceurs.

Lors des tables rondes organisées durant cette journée, la problématique de la récolte des données à des fins commerciales a été notamment abordée. Les Big data, soit les données des utilisateurs collectées sur le web lors de leur navigation sont-elles le futur du marketing horloger ? Plusieurs éléments de réponse contradictoires ont été donnés par les intervenants issus de la branche. Si ces données se révèlent être un outil très intéressant voire indispensable pour certains, plusieurs marques horlogères ne souhaitent pas forcément cibler le consommateur en s’appuyant sur celles-ci. Garder la seule qualité ou le prestige du produit apparaît comme suffisant pour drainer des clients.

Les prochaines journées internationales du marketing horloger auront lieu les 5 et 6 décembre 2018. /jha


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus