Récompensés pour s’être joués des stéréotypes

Une soirée, six récompenses. L'Institut neuchâtelois a remis mardi les Prix des lycées 2017 ...
Récompensés pour s’être joués des stéréotypes

Une soirée, six récompenses. L'Institut neuchâtelois a remis mardi les Prix des lycées 2017. Parmi les lauréats figurent trois élèves du CIFOM qui se sont interrogés sur les stéréotypes hommes-femmes

Laura Maesano, Virgile Taillard et Solange Thiémard ont exploré les stéréotypes sur les hommes et sur les femmes pour leur travail de maturité. Laura Maesano, Virgile Taillard et Solange Thiémard (de gauche à droite) ont exploré les stéréotypes sur les hommes et sur les femmes pour leur travail de maturité.

S’interroger sur les stéréotypes les plus répandus sur les hommes et les femmes. C’est la thématique qui a occupé trois élèves de l’École technique du Centre interrégional de formation des Montagnes neuchâteloises (CIFOM) pour leur travail de maturité ; un travail qui leur a valu de recevoir mardi le 2e prix des lycées professionnels remis par l’Institut neuchâtelois.

Laura Maesano, Solange Thiémard et Virgile Taillard ont sondé les autres élèves du CIFOM sur différents stéréotypes et ont obtenu près de 350 réponses. Certains clichés sont ressortis du lot : les femmes prennent plus de bagages que les hommes, conduisent moins bien, s’occupent mieux des enfants et extériorisent plus facilement leurs émotions. Voilà en vrac les idées reçues bien souvent considérées comme vraies par les sondés.

Sur cette base, Laura Maesano, Solange Thiémard et Virgile Taillard ont conçu diverses scènes qu’ils ont improvisées lors d’un spectacle joué au sein de l’école au mois d’avril. Trois personnages, l’un très masculin, un autre très féminin et un dernier androgyne ont ainsi incarné sur scène ces stéréotypes en vue de faire réfléchir l’auditoire.

Pour ces trois élèves, le prix qui leur a été remis est une « belle surprise ».

 

Une soirée, six récompenses

Les Prix des Lycées 2017 récompensent au total six travaux de maturités. Du côté des lycées académiques, Melinda Papi obtient le premier prix. Marylou Gasser récolte la seconde récompense et Lucile Perret remporte le troisième prix.

Pour les lycées professionnels, le premier prix revient à Léonie Baume, à Moanna Mathez et à Enzo Palmisano. Laura Maesano, Virgile Taillard et Solange Thiémard obtiennent donc la deuxième distinction. Finalement, Manuela Gerber et Audrey Schluessel se partagent le troisième prix. /sbe


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus