Olivier Arni dans l’œil du cyclone

La tempête soulevée autour de la gestion de la Société de navigation sur les lacs de Neuchâtel ...
Olivier Arni dans l’œil du cyclone

La tempête soulevée autour de la gestion de la Société de navigation sur les lacs de Neuchâtel et de Morat n’est pas près de se calmer. Les autorités neuchâteloises et vaudoises exigent des explications de la part du conseiller communal Oliver Arni

Olivier Arni Olivier Arni

La pression s’accroît sur Olivier Arni. Les cantons de Neuchâtel et de Vaud demandent conjointement des explications au conseiller communal de Neuchâtel dans le dossier de la Société de navigation sur les lacs de Neuchâtel et de Morat (LNM). Les autorités s’interrogent notamment sur la hausse de salaire de 2'000 francs mensuels dont aurait bénéficié l’ancien directeur de la LNM quelque temps avant son licenciement.

Comme l’ont annoncé L’Express et L’Impartial, les deux cantons ont par ailleurs refusé d’accorder leur décharge au conseil d’administration de la LNM pour les comptes 2016. Un signal politique sans effet immédiat, mais à considérer comme un appel à se mettre en conformité. Les autorités neuchâteloises s’inquiètent notamment du surendettement de la Société de navigation et de Cap Gourmand qui assure la restauration sur les bateaux.

De son côté, le Conseil communal de Neuchâtel demande lui aussi des explications à son directeur de l’Économie, notamment pour évaluer les risques encourus par la Ville, indique son président Fabio Bongiovanni.

Les autorités des cantons de Neuchâtel, de Vaud et de la Ville de Neuchâtel attendent d’avoir en main les explications du conseiller communal Olivier Arni avant de décider des suites à donner à cette affaire.

Tous ces remous tombent mal pour les employés de la LNM aux yeux de Jean-Pierre Etique, secrétaire syndical au Syndicat du personnel des transports.

La formation était notamment l’un des points noirs de l’ancienne gestion, soulevés par un audit mené au sein de la Société de navigation. Un point en phase de s’améliorer. De nouveaux aspirants capitaines sont en train d’être formés. /sbe-mwi


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus