L’organisation du Grand Conseil neuchâtelois légèrement revue

Le Grand Conseil neuchâtelois a accepté mercredi un toilettage de la loi qui définit son organisation ...
L’organisation du Grand Conseil neuchâtelois légèrement revue

Le Grand Conseil neuchâtelois a accepté mercredi un toilettage de la loi qui définit son organisation

Matinée tranquille mercredi pour le Grand Conseil neuchâtelois. Aucun gros rapport n’était à l’ordre du jour. Les députés ont accepté un toilettage de la Loi d’organisation du Grand Conseil. La nouvelle mouture donne un peu plus de souplesse à l’organisation du législatif. Deux amendements socialistes ont été largement acceptés. Le premier garantit une organisation compatible avec le statut de miliciens des députés, en gardant la régularité des jours et des horaires des sessions. Le deuxième empêche le bureau de renvoyer la discussion et le vote d’une résolution déposée en cours de session à une session ultérieure.

En ouverture de session, le Grand Conseil avait reconnu la recevabilité matérielle de l’initiative « Pour le droit de vote à 16 ans sur demande ». /mwi


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus