Le Buskers Festival cherche à passer entre les gouttes

Plus d’une vingtaine d’artistes de rue vont se produire du 8 au 13 août dans les rues de Neuchâtel ...
Le Buskers Festival cherche à passer entre les gouttes

Plus d’une vingtaine d’artistes de rue vont se produire du 8 au 13 août dans les rues de Neuchâtel et à Marin. Quatre lieux clos accueilleront également des représentations en cas de mauvais temps

 Photo : archives.

Le Buskers Festival se met à l'abri. Musiciens, marionnettistes et conteurs, parmi lesquels de nombreux artistes de la région, se produiront à Neuchâtel du 8 au 12 août à l'occasion de la 28e édition. Ils se déplaceront ensuite pour une ultime représentation le 13 août à la Ramée à Marin. Même si la formule reste semblable, les organisateurs ont dû effectuer quelques changements, ceci dans le but d’attirer toujours plus de monde et de contrer les intempéries.

Parmi les nouveautés figure la création d’une « zone d’accueil » où les spectateurs pourront profiter de l’ambiance du festival dans une atmosphère plus calme. Le Temple du Bas accueillera également des productions pour la première fois. De plus, trois autres lieux, soit le Péristyle de l’Hôtel de Ville, la Maison du Concert et la Galerie YD, pourront être utilisés afin de parer à d’éventuelles intempéries, qui avaient miné les recettes lors des éditions 2014 et 2015. Cette situation avait même poussé les organisateurs à créer une association chargée de récolter des dons pour combler les éventuelles futures pertes financières. Baptisée « Les Amis du Buskers Festival », elle a déjà récolté près de 14'000 francs depuis sa création et poursuit sa quête.

Enfin, la manifestation est encore à la recherche de bénévoles et de vendeurs de badges de soutien. Plus d'informations ici. /amo.


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus