Sa voix va compter au Grand Conseil

Elu ce dimanche, Blaise Fivaz est le deuxième député PDC au Grand Conseil neuchâtelois. Le ...
Sa voix va compter au Grand Conseil

Une année seulement après ses débuts en politique, l’ancien chef du service du domaine publique de La Chaux-de-Fonds Blaise Fivaz entre au Grand Conseil. L’élu PDC n’exclut pas de s’allier avec la gauche selon les dossiers

Blaise Fivaz est le deuxième élu PDC au Grand Conseil neuchâtelois et il n'exclut pas de voter parfois à gauche. Blaise Fivaz est le deuxième élu PDC au Grand Conseil neuchâtelois et il n'exclut pas de voter parfois à gauche.

Élu ce dimanche, Blaise Fivaz est le deuxième député PDC au Grand Conseil neuchâtelois. Le Chaux-de-Fonnier rentre donc au législatif cantonal une année seulement après ses débuts en politique. Alors qu'il est le seul PDC à siéger au Conseil général de la Métropole horlogère, il rejoint son camarade de parti du bas du canton Laurent Suter au Parlement.

Avec la débâcle de l'UDC et la victoire des Verts et du PLR, l'élection d'un deuxième PDC est passée quelque peu inaperçue. Pourtant, ces voix pourraient être plus importantes qu'elles n'y paraissent, surtout celle de Blaise Fivaz.

 

Une voix importante

Si le Grand Conseil est techniquement à droite avec 58 sièges contre 57, Blaise Fivaz n’exclut pas de faire pencher la balance dans l’autre sens selon ses sensibilités. En effet, l’élu PDC partage certaines de ses idées avec la gauche, surtout en ce qui concerne la famille, la défense des personnes âgées ou la fonction publique. Surfant sur sa position au Conseil général de La Chaux-de-Fonds, il souhaiterait agir en tant qu’électron libre, en accord avec son parti. Il rappelle qu’il s’est positionné récemment contre la suppression des progressions salariales dans la Métropole horlogère, prenant le contre-pied de la droite locale.

Blaise Fivaz a été élu dimanche devant d’autres membres de son parti plus expérimentés que lui en politique comme Nathalie Schallenberger ou Freddy Rumo. Ce dernier avait déjà été présent au Grand Conseil entre 1977 et 1981.

 

Dans quel groupe ?

Pour l’instant, le PDC cantonal n’a pas décidé s’il allait intégrer un groupe ou non au Grand Conseil. Lors de la dernière législature, le seul député PDC, Laurent Suter, avait siégé avec le PLR. Le PDC pourrait donc reconduire cette opération ou aussi s’allier avec les 4 députés Vert’libéraux pour former un nouveau groupe. La décision sera communiquée la semaine prochaine. /jha


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus