Fausse catastrophe pour vrai exercice

Un incendie a ravagé une collection fictive à Val-de-Travers. Il s’agissait de l’exercice annuel des étudiants de la HE-Arc Conservation-restauration

(Photo : HE-Arc Conservation-restauration) (Photo : HE-Arc Conservation-restauration)

Branle-bas de combat pour sauver la culture. Les étudiants en Bachelor de troisième année de la Haute École Arc Conservation-restauration ont participé lundi au traditionnel exercice de sauvetage des collections en cas d’urgence.

La mise en situation a eu lieu à la piste d’instruction de la Protection civile de la Presta à Val-de-Travers. L’objectif est de sauver un maximum d’objets d’une collection fictive victime des flammes. À leur arrivée sur les lieux, les étudiants ont découvert des centaines de pièces ayant subi les assauts du feu et l’intervention des pompiers. Ils doivent alors mettre sur pied une chaîne de sauvetage pour tenter de limiter l’atteinte de la catastrophe aux objets de la collection.

L’exercice se poursuit pendant une dizaine de jours durant lesquels les étudiants vont trier et sécher les objets, faire l’inventaire des dégâts, analyser les risques biologiques avant de restituer la collection. /mwi


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus