Montres d'antan et d'aujourd'hui

Le Musée international d'horlogerie de La Chaux-de-Fonds propose dès jeudi une nouvelle exposition ...
Montres d'antan et d'aujourd'hui

Le MIH présente sa nouvelle collection de garde-temps. Offertes ou achetées, une soixantaine de pièces sont exposées

Il s'agit de la première exposition temporaire de la saison. Il s'agit de la première exposition temporaire de la saison.

Le Musée international d’Horlogerie (MIH) propose un véritable voyage à travers le temps à l'occasion de sa nouvelle exposition, visible dès ce jeudi 9 mars. L'institution y présente ses dernières acquisitions: une soixantaine de montres achetées ou reçues par dons. Une quantité plus élevée que les années précédentes.

Parmi les nouvelles pièces se trouve une montre oignon datée de 1700. Elle est signée Sibelin l’Aîné et compte parmi les plus anciennes créations horlogères recencées dans le canton de Neuchâtel. À l'inverse, le nouveau garde-temps connecté élaboré par TAG Heuer en 2016 fait son entrée dans le musée. Dans le lot, on trouve aussi  une grande variété de montres différentes, allant de la montre Chiquita à la Patek Philippe, en passant par une somptueuse horloge réalisée en corne de vache...

En ce qui concerne le financement, certaines de ces pièces sont mises à disposition par les amis du MIH. Cette association est composée de plus 400 membres et de 60 entreprises. Leurs cotisations permettent au musée d’acquérir de nouveaux modèles. De son côté, la Ville de La Chaux-de-Fonds n’a pas aidé le musée cette année.

L’exposition temporaire est à voir jusqu’à la fin du mois de février 2018. /ebi 

Petit tour dans cette nouvelle expo temporaire


Actualisé le

 

Actualités suivantes