Une nouvelle maladie s'attaque aux érables

La suie de l'érable arrive à Neuchâtel. Ce champignon se développe sur quelques spécimens depuis ...
Une nouvelle maladie s'attaque aux érables

La suie de l'érable arrive à Neuchâtel, ce champignon se développe sur quelques spécimens depuis l'an dernier

 Un des trois arbres touchés par la suie de l'érable à Puits-Godet.

Apparue au XIXe siècle au Nord de l'Amérique, cette maladie de l'érable se propage en Europe depuis le milieu du XXe siècle et a été observée pour la première fois en 2016 dans le canton de Neuchâtel. Ce champignon, appelé Cryptostroma corticale, s'attaque aux arbres déjà affaiblis. Mais les spores qu'il produit, semblables à de la suie, sont hautement allergènes et peuvent provoquer des problèmes respiratoires, met en garde le Service des parcs et promenades de la Ville de Neuchâtel.

Pour l'instant, la maladie a été constatée en quatre endroits de la ville et deux érables ont été abattus. Mais le Service des parcs et promenades appelle les privés et les professionnels à la vigilance pour éviter une contamination plus importante.

 

Campagne d'abattage

Comme chaque année, le Service des parcs et promenade a élaboré une liste des arbres en mauvaise santé à abattre durant l'année. Ils sont au nombre de 54, situés notamment au Chanet, au cimetière, au quai Léopold-Robert et au Mail. Ces spécimens ont été choisis car ils présentent un danger pour la population.

Les arbres sont régulièrement contrôlés par les employés du service, ceux qui posent vraiment problème sont inscrits sur la liste d'abattage et cette liste est ensuite soumise au Conseil communal et aux organisations de protection de l'environnement. Ces dernières années, la Ville a replanté davantage d'arbres qu'elle n'en a abattus. /mvr

 


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus