Les pilotis sont en danger

Les pieux des stations lacustres sont en danger. Le niveau historiquement bas du lac de Neuchâtel ...
Les pilotis sont en danger

Quelques-uns des pilotis palafittiques du Laténium. Quelques-uns des pilotis palafittiques du Laténium.

Les pieux des stations lacustres sont en danger. Le niveau historiquement bas du lac de Neuchâtel menace depuis quelques jours le patrimoine archéologique de la région. Les fameux pilotis  des sites palafittiques commencent à émerger des flots, ce qui les rend vulnérables aux intempéries. Le vent déplace alors le sédiment qui les couvre et les protège, les laissant à la merci du gel et de l’humidité.

Depuis l’abaissement du niveau du lac en 1860, les nombreuses stations lacustres sont victimes de l’érosion. Les dendrochronologues travaillent d’arrache-pied pour freiner les ravages du temps, conscients malgré tout de ne pas pouvoir assurer la protection immédiate de ce patrimoine irremplaçable. En effet, le nombre de sites à conserver est bien trop élevé pour espérer garantir leur perennité en tout temps..

Un autre facteur à prendre en compte est le classement à l’UNESCO de toutes les stations lacustres. Il faut savoir que si un seul des sites venait à être détruit, la protection dont jouissent toutes les stations pourrait être mise en cause. Lorsque l’on sait qu’il y en a une centaine, réparties sur six pays européens… /dsa


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus