Piaget : le personnel n’est pas résigné

Le personnel de Piaget à La Côte-aux-Fées ne veut pas rester les bras croisés. Il était réuni ...
Piaget : le personnel n’est pas résigné

L'entreprise Piaget à la Côte-aux-Fées (image : Google) L'entreprise Piaget à la Côte-aux-Fées (image : Google)

Le personnel de Piaget à La Côte-aux-Fées ne veut pas rester les bras croisés. Il était réuni lors d’une séance du personnel mardi après-midi. Les ouvriers ont décidé de suivre leurs collègues de Vacheron Constantin, au Brassus et à Genève, et de lancer une résolution. Le texte demande au groupe genevois Richemont de retirer le plan de restructuration.

Richemont, qui détient Piaget et Vacheron Constantin, compte supprimer plus de 200 postes, dont une vingtaine à La Côte-aux-Fées. Selon la secrétaire syndicale d’Unia, il reste actuellement une soixantaine de travailleurs sur ce site. Le personnel est choqué et consterné par l’annonce de ce nouveau programme de restructuration. Une période de consultation entre les partenaires sociaux et les représentants du personnel s’est ouverte vendredi. Elle doit s’étendre sur trois semaines et permettre de trouver des solutions pour éviter des licenciements. Dans l’intervalle, les ouvriers demandent à la direction du groupe de se positionner d’ici lundi sur leur résolution. Ils appellent également les gouvernements des cantons de Neuchâtel, Vaud et Genève à soutenir le texte.

En mai, Richemont avait déjà procédé à une centaine de licenciements en Suisse. /aju


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus