La santé, encore et toujours

La santé a une nouvelle fois bien occupé le Grand Conseil neuchâtelois, au deuxième jour de ...
La santé, encore et toujours

Grand Conseil neuchâtelois La santé a beaucoup occupé le Grand Conseil neuchâtelois pendant sa session de septembre.

Le domaine de la santé a une nouvelle fois bien occupé les députés neuchâtelois. Au deuxième jour de sa session, le Grand Conseil a abordé des sujets liés au groupe Genolier, à l’Hôpital neuchâtelois et son endettement et à la CCT21.

Une recommandation du Parti libéral-radical a été acceptée par 63 voix contre 36. Elle demande au Conseil d’Etat de développer de véritables partenariats entre les instances publiques et privées dans le domaine de la santé, soit dans la prévention, les soins ambulatoires et institutionnels. L’objectif est de permettre de couvrir les besoins sanitaires cantonaux en limitant au maximum le recours aux prestations extra-cantonales.

Une motion socialiste, transformée en postulat, a largement passé la rampe, par 80 voix contre 12. Le Conseil d'Etat devra donc entreprendre les démarches pour permettre aux étudiants neuchâtelois de suivre une formation dans les filières ES santé et sociale, soit dans les écoles existantes dans d'autres cantons, soit en mettant sur pied une formation sur sol neuchâtelois. /msa


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus