Panorama Bourbaki aux Verrières

Une partie de la reproduction du panorama Bourbaki exposée aux Verrières. Une partie de la reproduction du panorama Bourbaki exposée aux Verrières.

L'Association Bourbaki Les Verrières célèbre un anniversaire marquant pour l'histoire. Le 1er février 1871, la Suisse accueillait plus de 87'000 soldats français. Une partie de l'Armée de l'Est, commandée par le général Bourbaki, a franchi la frontière aux Verrières, après sa déroute face à l'armée allemande. Son internement a constitué un vrai défi pour la Suisse, doublé d’une prouesse humanitaire.

Près d’un siècle et demi plus tard, deux jalons du futur parcours thématique viennent d'être dévoilés. Une reproduction du panorama Bourbaki est désormais exposée au premier étage de l’Hôtel de Ville des Verrières. Longue de plus de 15 mètres, elle occupe deux murs de la salle. L’œuvre originelle, peinte par Edouard Castres, se trouve à Lucerne.

 

Don de la commune de Maienfeld

L’autre symbole inauguré dimanche est un don de Maienfeld. La commune grisonne, qui a accueilli en son temps 153 soldats Bourbaki, a légué la coupe d’un chêne vieux de 260 ans à l’Association Bourbaki Les Verrières. Cette œuvre sur laquelle le cerne de l’année 1871 est identifié sera également exposée à l’Hôtel de Ville. La partie muséale sera encore enrichie par des tableaux et objets relatifs à cette époque.

Le parcours didactique dans le village des Verrières sera inauguré le 6 juin. Il comptera finalement dix étapes au lieu de neuf, grâce à la contribution de la Ville de Fribourg qui va fournir des visuels et textes sur son expérience d’accueil de soldats. L’Association Bourbaki Les Verrières est en passe de boucler son budget de 260'000 pour ce projet. /msa

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus