Pas de finale pour le HC Bienne

Battu à Berne 5-1 mardi soir lors du 7e et dernier acte des demi-finales des play-off, le collectif ...
Pas de finale pour le HC Bienne

Battu 5-1 à Berne mardi soir lors du 7e et dernier acte des demi-finales des play-off, le collectif d’Antti Törmänen voit sa saison prendre fin

Le HC Bienne est en vacances ! (Photo: Georges Henz) Le HC Bienne est en vacances ! (Photo: Georges Henz)

Le rêve a pris fin pour le HC Bienne. Il ne disputera pas la finale des play-off de National League de hockey sur glace. Il en a été privé par Berne mardi soir. Le HCB a perdu le 7e acte des demi-finales 5-1 (3-1 1-0 1-0) dans la capitale fédérale. C’est donc la fin de saison pour les protégés d’Antti Törmänen.
 

Le HC Bienne était pourtant parti pied au plancher dans cet acte 7, comme lors du duel précédent entre ces deux équipes. Mais il a été puni par sa fougue. Les Seelandais ont écopé de deux punitions quasiment coup sur coup. Et à quelques secondes de la fin de la deuxième pénalité, les locaux ont ouvert le score suite à une subtile déviation de Tristan Scherwey, bien placé devant Jonas Hiller. C’est le même numéro 10 bernois qui est au début de l’action du deuxième but du CP Berne. Suite à un puck perdu par Robbie Earl à l’entrée du camp bernois, Scherwey est allé au duel face à Jonas Hiller, sorti de sa cage. Gregory Sciaroni a bien suivi l’action et a inscrit le deuxième dans le but déserté. Sur l’action, le dernier rempart biennois a même dû quitter sa cage. Il est toutefois revenu au début du deuxième tiers. Mais le troisième but est arrivé comme un fruit mûr, une nouvelle en supériorité numérique, toujours dans ce premier tiers. La frappe de Ramon Untersander a laissé pantois le nouveau gardien du HCB Dennis Saikkonen. Une entame de rencontre catastrophique pour les Seelandais, par aidés par Dame Chance. Mais le but de Marco Maurer à vingt secondes du terme du premier tiers a redonné un petit espoir aux visiteurs.

Et puis… patatra

L’espoir n’aura été que de courte durée pour les hommes d’Antti Törmänen. Après seulement 51 secondes de jeu dans le tiers intermédiaire, les Ours ont réussi à reprendre trois longueurs d’avance grâce à une nouvelle déviation de Rüfenacht. Ces phases de jeu auront particulièrement plombé la défense biennoise. La suite de ce tiers n’a été que du remplissage, notamment car le CP Berne a complètement géré son adversaire, a réussi à contenir toutes les tentatives du HCB et n’a pas été souvent inquiété. 

Durant le dernier tiers, les lignes ont été brassées à plusieurs reprises du côté du HC Bienne mais la solution n'a jamais été trouvée. Les hommes d'Antti Törmänen sont tombés sur plus fort. Ils ont surtout laissé passer leur chance samedi lors de l'acte 6 à Bienne. La dernière réussite du SCB est arrivé à cinq minutes du terme, par Tristan Scherwey, dans la cage vide, lors d'un ultime coup de poker du coach seelandais. La saison s'arrête donc abruptement pour le HCB mais elle aura été belle, personne probablement n'imaginait les Biennois perdre en demi-finales au 7e acte contre le grand CP Berne. Les yeux étaient humides et rouges au retour dans les vestaires. Tristesse et frustration étaient les mots qui se lisaient sur les visages des Seelandais. Ces derniers ont encore grimpé une marche, la suivante ne peut être que plus haute. /tey

Le télégramme

 Berne - Bienne 5-1 (3-1 1-0 1-0)

17'031 spectateurs (guichets fermés). Arbitres: Stricker/Wiegand, Kovacs/Wüst.

Buts: 6e Scherwey (Untersander, Mursak/à 5 contre 4) 1-0. 11e Sciaroni (Scherwey) 2-0. 14e Untersander (Ebbett/à 5 contre 4) 3-0. 20e (19'40'') Maurer (Salmela, Pedretti) 3-1. 21e (20'51'') Krueger (Ruefenacht) 4-1. 56e Scherwey (dans le but vide) 5-1.

Pénalités: aucune contre Berne; 5 x 2' contre Bienne. Topscorers PostFinance: Simon Moser, Brunner.

Berne: Genoni; Burren, Almquist; Krueger, Blum; Untersander, Gerber; Marti; Rüfenacht, Arcobello, Simon Moser; Bieber, Mursak, Ebbett; Sciaroni, Heim, Scherwey; Grassi, Brügger, Berger; Kämpf.

Bienne: Hiller (11e - 20e Saikkonen); Maurer, Salmela; Janis Moser, Kreis; Fey, Forster; Sataric; Hügli, Pouliot, Rajala; Riat, Diem, Künzle; Brunner, Fuchs, Earl; Pedretti, Neuenschwander, Lüthi; Tschantré.

Notes: Berne sans Boychuk (étranger surnuméraire), Haas, Kamerzin ni Andersson (blessés). Bienne sans Paupe, Egli (blessés) ni Kärki (étranger surnuméraire). Tirs sur le poteau: 5e Ebbett, 34e Rüfenacht. Bienne sans gardien de 54'04'' à 55'47''.

 


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus