Contournement de Fontaines: les arguments des autorités

La construction d’une nouvelle route d’accès à la zone industrielle de Fontaines permettra ...
Contournement de Fontaines: les arguments des autorités

En rouge, le futur tronçon qui doit permettre de relier la zone industrielle sans traverser le centre du village. En rouge, le futur tronçon qui doit permettre de relier la zone industrielle sans traverser le centre du village.

La construction d’une nouvelle route d’accès à la zone industrielle de Fontaines permettra d’accroître la qualité de vie des habitants du village. Voilà l’un des arguments avancés par le Conseil communal de Val-de-Ruz lundi matin. Les Vaudruziens sont appelés à se prononcer sur la question le 30 novembre, puisqu’un référendum a été déposé contre le projet.

Pour les autorités, cette route permettra de dévier le trafic des pendulaires, venant principalement du Haut du canton, directement vers la zone industrielle et de limiter ainsi la circulation dans les rues du village. Cela constituerait un gain de calme pour les habitants et de sécurité pour les enfants qui se rendent  à l’école notamment.

 

Une manière de lutter contre les inondations, selon le Conseil communal

Ce nouveau tronçon permettrait aussi de contrer les inondations régulières dont souffrent certaines parcelles de Fontaines. La route ferait en effet barrage à l’eau, selon le Conseil communal, qui ajoute que si cette route ne se fait pas, la Commune devra de toute façon investir dans un bassin de rétention d’eau.

Les autorités rappellent également que ce projet bénéficierait d’une subvention du Canton à hauteur de 1,4 million de francs et que les économies réalisées en matière de protection contre les inondations conduiraient à une charge nette pour la Commune de 1'550'000 franc (le coût du projet étant devisé à 3'550'000 francs).

Pour le Conseil communal, cette nouvelle route permettra aussi d’accroître l’attractivité de la zone industrielle pour les entreprises.

Par ailleurs, RTN organise un débat entre le Conseil communal et un représentant du comité référendaire dans sa matinale du 18 novembre. /sbe


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus