Le Cercle infernal

Le feuilleton du Cercle italien à La Chaux-de-Fonds n’est pas terminé. Après le service d’hygiène ...
Le Cercle infernal

Ouvert depuis 18 ans, le restaurant du Cercle italien fermera ses portes à la fin de l'année. Ouvert depuis 18 ans, le restaurant du Cercle italien fermera ses portes à la fin de l'année.

Le feuilleton du Cercle italien à La Chaux-de-Fonds n’est pas terminé. Après le service d’hygiène, Benoist Vaucher a eu affaire à la police. Le patron du restaurant a été convoqué pour un interrogatoire d’une heure et demi mardi matin, suivi d’une perquisition de son domicile et de son restaurant. Perquisition qui n’a rien donné.

Tout a commencé en juillet, quand le tenancier a refusé un contrôle d’hygiène. Excédé par l’attitude d’un service dont il s’estime victime, le patron a déclaré comprendre que certains puissent finir par prendre un fusil. 

Benoist Vaucher admet que la police n’a fait que son travail. Reste qu’il ne comprend pas une telle escalade, ni un tel acharnement de la part du service d’hygiène. Il nous a confié qu’une telle intervention policière est extrêmement difficile à gérer émotionnellement.

 

Communication rompue

Le restaurateur a pris contact par téléphone avec le service d’hygiène après les événements de juillet. Plusieurs coups de fil auxquels  le chef de service, Pierre Bonhôte, n’aurait jamais répondu, selon le  tenancier. Benoist Vaucher n’exclut pas de contre-attaquer en justice.

Il a par ailleurs reçu une lettre lui indiquant que le service d’hygiène avait appris dans la presse qu’il comptait fermer son restaurant à la fin de l’année. Le courrier lui indique que sa patente est annulée au 1er janvier 2015. Une décision plutôt surprenante,  puisque le restaurateur n’a pas annoncé lui-même directement au Service d’hygiène son intention de fermer son établissement. /mwi-fpa


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus