Les burkinis acceptés dans les piscines de Neuchâtel

A Neuchâtel, tout le monde ne se baigne pas en maillot de bain. Les bassins du canton comptent ...
Les burkinis acceptés dans les piscines de Neuchâtel

Les burkinis sont autorisés à la piscine du Nid-du-Crô à Neuchâtel. Les burkinis sont autorisés aux piscines du Nid-du-Crô à Neuchâtel.

A Neuchâtel, tout le monde ne se baigne pas en maillot de bain. Les bassins du canton comptent parmi les rares de Suisse romande à accepter le port du burkini, un maillot de bain intégral destiné aux femmes musulmanes. Ailleurs, une autre règle prévaut généralement. Elle impose le port du maillot de bain court, qui couvre au maximum la moitié des cuisses.

Le burkini, qui couvre l’entier du corps sauf le visage, les mains et les pieds, est accepté dans les infrastructures neuchâteloises à deux conditions : « il doit permettre de voir le visage et le textile doit être de type lycra ou polyester », explique Patrick Pollicino, le chef du Service des sports de la Ville de Neuchâtel. Une règle imposée pour des questions d’hygiène : « les textiles de type coton ou laine absorbent l’humidité et contiennent des bactéries qui peuvent péjorer la qualité de l’eau. »

Même son de cloche dans les piscines des Mélèzes à La Chaux-de-Fonds, des Combes au Val-de-Travers, à la piscine communale du Locle ou au Landeron : le burkini est autorisé à condition qu’il soit spécialement conçu pour la baignade, en matière synthétique.

Selon le chef du Service des sports de la Ville de Neuchâtel, cette autorisation dans les piscines du canton « témoigne peut-être d’une ouverture d’esprit un peu plus large » par rapport aux autres communes de Suisse romande, « même si nous ne sommes pas un cas isolé », précise-t-il. « On espère que les mentalités vont évoluer dans cette direction. Si une personne ne souhaite pas se dénuder par conviction, on se doit de respecter sa décision. » /amt


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus