Grève évitée de peu chez TranN

Un début de conflit a éclaté vendredi dernier au sein du site neuchâtelois de TransN. Des conducteurs ont menacé de faire grève. La chargée de communication de l’entreprise, Aline Odot, confirme une information du site Arcinfo.

Les conducteurs entendaient réagir à l’annonce d’un changement de statut des employés à temps partiel. Changement qui n'aurait pas respecté les termes de leur nouvelle convention collective de travail, car il aurait impliqué l’introduction d’un système de travail sur appel pour les remplaçants.

Le directeur général de TransN, Pascal Vuilleumier, n’a pas tardé à réagir à l’annonce de la direction de la production de l’entreprise. Il a adressé un démenti à l’ensemble du personnel, affirmant qu'il s'agissait d'une erreur interne. /aes


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus