Moins de blessés, mais davantage d’ivresses sur les routes en 2013

Le nombre d’accidents avec blessés a diminué l’année passée sur les routes neuchâteloises. ...
Moins de blessés, mais davantage d’ivresses sur les routes en 2013

En mars 2013, un carambolage avait impliqué plusieurs véhicules sur la H20, à la sortie des Hauts-Geneveys. En mars 2013, un carambolage avait impliqué plusieurs véhicules sur la H20, à la sortie des Hauts-Geneveys.

Le nombre d’accidents avec blessés a diminué l’année passée sur les routes neuchâteloises. Il a baissé de 5,7% par rapport à 2012. C’est le taux le plus bas de ces dix dernières années. Au total, 274 personnes ont été blessées. L’inattention reste la principale cause des accidents.

Les routes neuchâteloises ont été autant meurtrières que l’année précédente. Six personnes sont décédées. Les six districts du canton ont été le théâtre d’un accident mortel.

Si le nombre d’accidents avec blessés a diminué en 2013, ce n’est pas le cas des ivresses au volant. Au total, 818 conducteurs ont été dénoncés sur près de 13'200 personnes contrôlées. La proportion est donc de 6,2% contre 4,7 l’année précédente.

Quant aux contrôles de vitesse, 16 millions de véhicules sont passés devant les 12 radars semi-stationnaires et fixes du canton. Il en ressort que 99,5% des automobilistes respectent les limitations. Onze chauffards sont tombés sous le coup de Via Sicura. Les trois infractions les plus graves concernent des vitesses de 210 km/h sur l’autoroute, 149 km/h hors localité et 111km/h en localité.

La Police neuchâteloise est satisfaite de ce bilan. Mais elle ne relâche pas ses efforts de prévention. Ce mois, elle concentre ses efforts sur les feux diurnes par exemple. Mais elle ne distribuera pas d’amende avant le mois de mars. /aes


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus