Foule d’enquêteurs à Neuchâtel pour éclaircir un crime fictif et ludique

Près de 200 personnes sont parties sur les traces de Sherlock Holmes samedi après-midi, à Neuchâtel ...
Foule d’enquêteurs à Neuchâtel pour éclaircir un crime fictif et ludique

NIFFF, enquête Voici quelques-uns des documents à disposition des enquêteurs pour élucider le cambriolage: une carte de Neuchâtel datant de 1890 et la gazette neuchâteloise du 6 juillet 1893.

Près de 200 personnes sont parties sur les traces de Sherlock Holmes samedi après-midi, à Neuchâtel. Le Festival international du film fantastique organisait une enquête à ciel ouvert dans le cadre de son opération NIFFF invasion, menée en collaboration avec la Ville de Neuchâtel.

Les enquêteurs avaient pour mission d’éclaircir un cambriolage fictif mené au Musée d’art et d’histoire de Neuchâtel au cours duquel des voleurs se sont emparés d’une broche et d’une poupée en porcelaine.

Si l’histoire se déroule au 19e siècle, les moyens à disposition des enquêteurs sont eux bien modernes. Aux différents postes disséminés à travers le centre-ville,  les enquêteurs devaient scanner un code à l’aide de leur téléphone portable pour obtenir davantage d’informations et trouver le fin mot de l’affaire du scarabée d’ambre.

Le Festival international du Film fantastique se poursuit quant à lui jusqu’au 13 juillet, mais dans les salles obscures, avec plus de 136 projections au menu. /sbe


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus