La RTS sanctionnée pour un reportage sur le NIFFF

La Télévision suisse romande a violé le droit à la protection des mineurs lors du 19.30 du ...
La RTS sanctionnée pour un reportage sur le NIFFF

Une scène de Blood Feast. Une scène du film de Blood Feast.

La Télévision suisse romande a violé le droit à la  protection des mineurs lors du 19.30 du 6 juillet 2011. Le Tribunal  fédéral confirme une décision de l'autorité indépendante d'examen des plaintes. La RTS est sanctionnée pour un reportage consacré au cinéma gore,  lors du Festival du Film Fantastique de Neuchâtel (NIFFF).

La RTS avait pourtant prévenu les téléspectateurs avant la diffusion de ce reportage, d'une durée de deux minutes trente. Le commentaire annonçait l'apparition sur  l'écran d'un genre brutal, combinant sexe, sadisme et torture.  Mais, selon le TF, cet avertissement n’est pas suffisant.

 

Sadisme et perversion

Les images diffusées montraient notamment une femme  apeurée hurlant dans sa baignoire, un homme tenant un couteau  ensanglanté, puis une jambe atrocement mutilée. D'autres scènes concernaient des jeunes  gens dénudés et des images laissant deviner la mutilation sexuelle infligée à un  homme ligoté.

Le Tribunal fédéral  estime  que le sadisme et la perversion étaient présents tout au  long du reportage. Ces images sont  indéniablement de nature à perturber de jeunes enfants.

La RTS aurait dû veiller à une présentation modérée, qui  seule aurait été admissible sous l'angle de l'art. 5 de la Loi sur la radio et la télévision. /fpa


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus