Faire progresser le nombre de places d'apprentissage

Une trop grande proportion de formations dispensées en école à plein temps : c’est la cause ...
Faire progresser le nombre de places d'apprentissage

 Le Conseil d'Etat veut notamment créer 400 places d’apprentissage supplémentaires en deux législatures. Le Conseil d'Etat veut notamment créer 400 places d’apprentissage supplémentaires en deux législatures.

Une trop grande proportion de formations dispensées en école à plein temps : c’est la cause des surcoûts de la formation postobligatoire neuchâteloise  par rapport à la moyenne suisse. Le Conseil d’Etat neuchâtelois espère faire passer le taux d’élèves choisissant une formation professionnelle de 58 à 68 % sur huit ans.

Concrètement, il s’agit de créer 400 places d’apprentissage supplémentaires et d’imaginer également d’autres pistes. Le rapport sur l’état d’avancement du plan d’actions pour l’avenir de la formation professionnelle a été remis au Grand Conseil neuchâtelois par le Conseil d’Etat. /aju


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus