Une année paradoxale pour TransN

Le nombre de voyageurs pris en charge par l’entreprise de transport neuchâtelois a dépassé ...
Une année paradoxale pour TransN

Le nombre de voyageurs pris en charge par l’entreprise de transport neuchâtelois a dépassé l’année dernière les chiffres d’avant-Covid. Mais le déficit augmente.

Le nombre de voyageurs transportés par TransN augmente. (Photo d'archives). Le nombre de voyageurs transportés par TransN augmente. (Photo d'archives).

L’exercice 2023 de TransN boucle sur un déficit de 2,9 millions de francs. C’est ce qui ressort des comptes de l’entreprise de transport neuchâteloise, approuvés par ses actionnaires qui étaient réunis mardi en assemblée générale aux Ponts-de-Martel. L’entreprise explique cette perte par une augmentation des charges, en particulier celles liées au personnel. Selon un communiqué diffusé mercredi, TransN fait face à des difficultés liées à des absences répétées, à l’indexation des salaires de 2,2% et à une pyramide des âges jugée défavorable. Elle doit également digérer l’investissement lié à l’arrivée de nouveaux trolleybus et faire face à l’inflation.

Pourtant, le nombre de voyageurs transportés par TransN augmente : une hausse de 7,3% entre 2022 et 2023. Cela correspond à une croissance de 25,6 à 27,5 millions de voyageurs. Pour la première fois, ces chiffres sont supérieurs à ceux de l’avant-Covid. Mais l’impact de cette hausse est limitée : les recettes liées au transport des voyageurs n’augmentent pas dans les mêmes proportions, et ne représentent de toute manière qu’un part minoritaire du revenu total de l’entreprise.

La réunion de l’assemblée générale de TransN a par ailleurs été l’occasion d’élire une nouvelle administratrice pour représenter la Ville de Neuchâtel, en la personne de Johanna Lott Fischer, fraîchement élue au Conseil communal. /comm-jhi


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus