Mieux protéger les bâtiments remarquables de Cernier

Le patrimoine bâti du village vaudruzien fait l’objet d’un recensement. De nombreuses constructions ...
Mieux protéger les bâtiments remarquables de Cernier

Le patrimoine bâti du village vaudruzien fait l’objet d’un recensement. De nombreuses constructions de l’architecte Jean Ulysse Debély figurent sur la liste des sites emblématiques

Les maisons dessinées par Jean Ulysse Debély s'illustrent par leurs toits souvent très travaillés. Les maisons dessinées par Jean Ulysse Debély s'illustrent par leurs toits souvent très travaillés.

Répertorier les bijoux architecturaux de Cernier pour mieux les protéger. À la suite d’une motion adoptée par le Conseil général de Val-de-Ruz, une commission a été chargée de recenser le patrimoine bâti du village. Dans ce cadre, 133 bâtiments ont été répertoriés et une liste a été transmise à l’OPAN, l’Office du patrimoine et de l’archéologie du canton de Neuchâtel, en vue d’assurer leur préservation. Actuellement, rares sont ceux qui sont protégés alors même qu’environ 50 de ces édifices sont jugés très précieux. La plupart sont le fait d’un seul architecte : Jean Ulysse Debély, né à Cernier en 1873. On lui doit notamment l’Église catholique, bâtie en 1910. L’historien Maurice Evard, membre de la commission chargée de recenser le patrimoine bâti de Cernier, nous y emmène :

Un prestige de vivre dans une demeure de Jean Ulysse Debély

L'Église catholique de Cernier imaginée par Jean Ulysse Debély. L'Église catholique de Cernier imaginée par Jean Ulysse Debély.

L’architecte Jean Ulysse Debély s’illustre également par ses toits très travaillés et son goût pour les tourelles, en plus de ses soubassements en pierres calcaires apparentes.

Son style a d’ailleurs inspiré des imitateurs. Ahmed Muratovic, conseiller général socialiste et auteur de la motion à l’origine de ce processus de recensement :

« Des imitateurs qui ont fait du très beau travail »

Ahmed Muratovic a lui-même grandi dans un immeuble locatif créé par Jean Ulysse Debély. Il a pris conscience plus tardivement de la valeur architecturale du lieu :

« Les anciens architectes ont laissé des œuvres d’art »

La rue Henri Calame compte plusieurs maisons imaginées par Jean Ulysse Debély. La rue Henri Calame compte plusieurs maisons imaginées par Jean Ulysse Debély.

Sur l’un des immeubles qu’il a construits, Jean Ulysse Debély a par exemple utilisé des figurines de dames pour les crochets des volets. Pour Ahmed Muratovic, ce recensement doit permettre de mieux protéger ce patrimoine, sans pour autant le rendre inaccessible. « Ces bâtiments doivent être habitables et ne pas se transformer en musées ». L’OPAN aura le dernier mot sur le degré de protection à attribuer à chacun d’eux. /sbe

Jean Ulysse Debély avait le souci du détail, selon Ahmed Muratovic. Jean Ulysse Debély avait le souci du détail, selon Ahmed Muratovic.

L'historien Maurice Evard (à gauche) et le conseiller général socialiste Ahmed Muratovic se sont attelés au recensement des bâtiments emblématiques de Cernier. L'historien Maurice Evard (à gauche) et le conseiller général socialiste Ahmed Muratovic se sont attelés au recensement des bâtiments emblématiques de Cernier.


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus