Mobilisation contre le pôle économique de La Tène

Une centaine de personnes s'est réunie samedi matin sur l’une des parcelles qui doit accueillir ...
Mobilisation contre le pôle économique de La Tène

Une centaine de personnes s'est réunie samedi matin sur l’une des parcelles qui doit accueillir le projet du canton. Les participants ont planté un arbre sur l’une des terres agricoles menacées en signe de protestation

La centaine de personnes présentes a symboliquement planté un arbre sur l'une des terres menacées par le Pôle économique de La Tène. La centaine de personnes présentes a symboliquement planté un arbre sur l'une des terres menacées par le Pôle économique de La Tène.

La terre pour nourrir, les friches pour construire ! La Tène en transition se mobilise. Le comité citoyen opposé à la construction du futur pôle économique a organisé samedi matin une manifestation symbolique sur l'une des parcelles agricoles qui doit accueillir le projet. La centaine de personnes présentes a planté un arbre pour protester contre le projet du canton. Il prévoit d’utiliser environ 23 hectares de terres agricoles entre le centre commercial de Marin Centre et le village d'Epagnier pour y installer 3’000 emplois à plein-temps et plus de 500 habitants. La disparition de ces 23 hectares sera compensée par des réductions de la zone à bâtir. Ce qui ne convainc pas les opposants.

L’action de samedi matin avait plusieurs buts.

Louise Malatesta, membre de l'association La Tène en transition :

L’ancien conseiller national et conseiller d’État neuchâtelois vert Fernand Cuche était présent samedi matin à La Tène pour soutenir le mouvement :

Fernand Cuche:

Près de 200 oppositions ont été déposées contre le pôle économique de La Tène. Une séance de conciliation avec les opposants a eu lieu le 10 janvier. Selon La Tène en transition, elle n'a abouti à aucune concession ou modification du projet./sma



Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus