Une nouvelle pelouse pour La Maladière

Le Conseil général de Neuchâtel a validé un crédit de 750'000 francs lundi pour renouveler ...
Une nouvelle pelouse pour La Maladière

Le Conseil général de Neuchâtel a validé un crédit de 750'000 francs lundi pour renouveler le terrain et réutiliser la pelouse aux Charmettes et à Peseux

Les Xamaxiens bénéficieront d'une nouvelle pelouse dès l'été prochain. (Photo d'archives) Les Xamaxiens bénéficieront d'une nouvelle pelouse dès l'été prochain. (Photo d'archives)

Les joueurs de Neuchâtel Xamax fouleront une nouvelle pelouse dès l’été prochain. Le Conseil général de Neuchâtel a accepté lundi soir un crédit de 750'000 francs visant à remplacer le revêtement synthétique du stade et à réutiliser l’ancienne pelouse de La Maladière, qui date de 2015, sur les terrains des Charmettes et de l’Agorespace de Peseux. La rénovation des Charmettes permettra d’augmenter les surfaces de jeu du FC Peseux-Comète et du FC Corcelles-Cormondrèche qui comptent ensemble 450 membres actifs.

La surface synthétique de La Maladière ne répond plus aux exigences de la Fédération internationale de football pour la tenue de matches de Super League et de rencontres internationales, raison pour laquelle le changement de pelouse a été inscrit dans la liste des investissements à consentir.

Les travaux sont prévus durant les mois de juin et de juillet.


Plan d’investissements accueilli froidement

Lors de cette même séance, le Conseil général a accueilli de manière critique le programme politique du Conseil communal et le plan d’investissements pour les années 2022 à 2025. Le législatif a finalement pris acte du rapport mais a dénoncé un manque de priorisation des projets et a fait part de ses craintes quant à la capacité de la commune fusionnée de financer l’ensemble de ses ambitions. Au total, les dépenses nettes prévues s’élèvent à 326 millions de francs. Le président du Conseil communal Thomas Facchinetti a précisé que ces investissements étaient un héritage des anciennes communes. Il invite le législatif à fixer lui-même ses priorités lors de ses votes futurs sur les divers projets. /sbe


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus