Neuchâtel veut soutenir sa jeunesse dans le contexte du Covid-19

Une nouvelle étape dans la démarche cantonale « dialogue jeunesse ». Le Conseil d’Etats souhaite ...
Neuchâtel veut soutenir sa jeunesse dans le contexte du Covid-19

Une nouvelle étape dans la démarche cantonale « dialogue jeunesse ». Le Conseil d’Etats souhaite rencontrer des jeunes pour leur permettre de proposer des idées pour améliorer leur bien-être

Nouvelle étape pour la démarche « dialogue jeunesse ». Le canton va rencontrer des jeunes afin de leur permettre de soumettre des propositions d'amélioration pour leur bien-être. (Photo: illustration) Nouvelle étape pour la démarche « dialogue jeunesse ». Le canton va rencontrer des jeunes afin de leur permettre de soumettre des propositions d'amélioration pour leur bien-être. (Photo: illustration)

Le canton de Neuchâtel met en œuvre une nouvelle étape de sa démarche « dialogue jeunesse » destinée à connaître le ressenti des jeunes relatif à la crise sanitaire. Après avoir collecté des informations par le biais d'un questionnaire qui confirme leurs difficultés liées au Covid, le Conseil d'Etat va rencontrer des jeunes pour leur permettre de formuler des propositions pour améliorer leur bien-être.

Entre mi-juillet et mi-septembre, ce sont près de 2000 jeunes âgés de 13 à 25 ans qui ont participé à cette enquête en ligne. Ils ont fait part de leur vécu et de leurs idées pour améliorer le quotidien des jeunes du canton.

Ce questionnaire montre que 57% des jeunes hommes et 80% des jeunes femmes estiment avoir connu des moments difficiles depuis le début de la pandémie, a expliqué mardi l'Etat de Neuchâtel. Ces personnes citent des troubles comme l'anxiété, la solitude, l'inquiétude pour les proches, des difficultés familiales, scolaires ou au travail.

Lorsque ces jeunes sont confrontés à des difficultés, ils font appel à du soutien auprès de leur famille (50,4%) et de leurs amis et amies (39,6%). L'enquête en ligne montre que les jeunes apportent aussi leur aide à une personne de leur entourage en lien avec le Covid, comme faire des courses.


Rencontre avec le Conseil d'Etat

La seconde étape du projet « dialogue jeunesse » doit permettre aux jeunes de formuler des propositions pour améliorer leur bien-être. Le 28 novembre, les jeunes seront invités pour une rencontre avec la conseillère d'Etat Crystel Graf et le conseiller d'Etat Laurent Kurth.

Les propositions qui seront les plus largement partagées par d'autres jeunes seront mises en oeuvre. Pour autant qu'elles soient réalisables, précise le canton de Neuchâtel. /ATS-tbu


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus