Les Neuchâtelois auront leur mot à dire sur la H18

Le référendum contre le contournement routier est de La Chaux-de-Fonds a abouti selon les auteurs ...
Les Neuchâtelois auront leur mot à dire sur la H18

Le référendum contre le contournement routier est de La Chaux-de-Fonds a abouti selon les auteurs qui devaient récolter 4'500 signatures jusqu’à mercredi

Le comité référendaire contre le contournement routier est de La Chaux-de-Fonds indique avoir récolté suffisamment de signatures. (Photo : archives KEYSTONE) Le comité référendaire contre le contournement routier est de La Chaux-de-Fonds indique avoir récolté suffisamment de signatures. (Photo : archives KEYSTONE)

Les Neuchâtelois voteront très probablement sur la H18. Le comité référendaire qui s’est formé contre le contournement est de La Chaux-de-Fonds indique ce mardi avoir récolté suffisamment de signatures, soit exactement 4704 signatures livrées. Le délai courait jusqu’à jeudi. Les paraphes doivent encore être validés par la Chancellerie d'Etat.

SolidaritéS Neuchâtel, la Grève du climat, les Jeunes Verts neuchâtelois et Greenpeace Neuchâtel estiment que ce projet, devisé à 186 millions de francs et validé par le Grand Conseil, est démesuré et ne résoudra pas le problème du trafic au centre-ville de la Métropole horlogère. Ils invitent le Canton à miser sur le développement des transports publics. Dans la foulée, le comité référendaire veut ainsi déposer une motion populaire demandant que la part cantonale de 73 millions de francs prévue pour ce projet soit attribuée « à des projets de mobilité collective dans le haut du canton ».

Ce contournement avait pourtant été validé en 2016 par 80% de la population neuchâteloise dans le cadre de la votation « Mobilité 2030 ». Cloé Dutoit, co-présidente des Jeunes verts neuchâtelois :

« Les mentalités ont évolué »

De son côté, le conseiller d'Etat en charge du dossier, Laurent Favre, réitère son plein soutien au projet. « Le gouvernement reste convaincu de la nécessité du projet H18 pour l'attractivité de La Chaux-de-Fonds », dit-il. Il regrette toutefois le retard que ce référendum fera prendre aux travaux. 

« Un coup de frein pour un projet majeur »

La motion et le référendum seront officiellement déposés jeudi matin à la Chancellerie d'Etat. 

Ce projet de contournement est de La Chaux-de-Fonds est attaqué sur plusieurs fronts. En plus du référendum, des oppositions ont aussi été déposées. Leur analyse est toutefois bloquée par un recours au Tribunal fédéral. Les opposants demandent la récusation d’un collaborateur de l’Etat dans ce dossier, accusé d’être juge et partie.

Le référendum ouvre aussi de nouvelles perspectives de recours, selon Frédéric Hainard, mandataire de recourants et d’opposants :

De nouvelles possibilités de recours

/sma-sbe


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus