Des ambitions dans le Haut pour les Vert'libéraux

Les élections fédérales d’octobre donnent des ailes mais aussi des responsabilités aux Vert’libéraux ...
Des ambitions dans le Haut pour les Vert'libéraux

Les élections fédérales d’octobre donnent des ailes mais aussi des responsabilités aux Vert’libéraux neuchâtelois. Ils vont tenter de présenter des candidats dans la majorité des communes lors des Communales de juin 2020. La création d’une section dans les Montagnes est en bonne voie

Mauro Moruzzi, le président des Vert'libéraux neuchâtelois, lors des élections fédérales d'octobre 2020. Mauro Moruzzi, le président des Vert'libéraux neuchâtelois, lors des élections fédérales d'octobre 2020.

Cap sur les Communales de juin 2020 pour les Vert’libéraux neuchâtelois. 

Le parti s’est réuni mercredi soir à Peseux en Assemblée générale. Il a fait le point sur les bons résultats des dernières fédérales. Des résultats qui poussent le parti à être plus ambitieux que lors des Communales d’il y a quatre ans. Il souhaite présenter des candidats dans le plus grand nombre de communes au législatif mais aussi à l’exécutif. Actuellement, les Vert’libéraux sont représentés dans certaines communes du Littoral, notamment à Peseux. Pour assurer une représentativité sur l’entier du canton, la création d’une section dans les Montagnes neuchâteloises est sur la bonne voie.

Le parti a aussi donné ses mots d’ordre pour les votations du 9 février 2020. Sur le plan cantonal, il soutient le droit de vote à 16 ans. Au niveau fédéral, il se positionne contre l’initiative populaire pour davantage de logements abordables et pour l’extension de la norme pénale antiracisme aux discriminions contre les homosexuels. /sma


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus