Des caravanes au Vallon

Les gens du voyage sont installés à Noiraigue. En raison de la fête cantonale de lutte à la ...
Des caravanes au Vallon

Les gens du voyage sont installés à Noiraigue. En raison de la fête cantonale de lutte à la Vue-des-Alpes, la localité vallonnière a dû accueillir en urgence les nomades sur un terrain qui appartient à l’Etat

Les gens du voyage passeront sept jours au maximum sur les terrains de football. Les gens du voyage passeront sept jours au maximum sur les terrains de football.

Surprise pour les habitants de Noiraigue. Depuis mercredi et jusqu’au début de la semaine prochaine, un camp de gens du voyage est installé sur les terrains de football à l’entrée du village.

Alors que l’aire de Pré-Raguel est occupée cette semaine en raison de la fête cantonale de lutte, le Canton s’est tourné en urgence vers Val-de-Travers pour accueillir les nomades. Selon le conseiller communal en charge de la sécurité, Benoît Simon-Vermot, la commune vallonnière a été contactée très récemment par l’Etat et a accepté d’héberger les gens du voyage par solidarité. Toutefois, il s’agit d’un événement qui n’est pas appelé à se répéter, en tout cas du point de vue de Val-de-Travers. La commune ne souhaite pas que cette installation provisoire devienne la nouvelle norme.

Le camp est désormais installé sur les terrains de football à l’entrée de la localité. Des terrains de football qui sont la propriété de l’Etat.


Frais pris en charge par le Canton

Tous les frais inhérents au campement provisoire - sanitaires, bennes à ordures, mobilisation policière - sont pris en charge par le Canton. En cas de déprédations, la commune se tournera vers l’Etat pour demander des compensations. Dans un courriel reçu vendredi 14 juin à la rédaction de RTN, le Département du développement territorial a demandé qu'il soit ici précisé que « le séjour est soumis à une taxe journalière perçue par le canton qui permet de financer les équipements mis à disposition ».


Du côté des habitants, ces derniers ont été avertis par un courrier cantonal daté de vendredi passé. L’installation du campement provisoire a déjà provoqué des réactions indignées de la part de certains membres de la population.

Les terrains de football à l’entrée de Noiraigue étaient l’un des emplacements envisagés il y a deux ans par le Canton pour y installer une aire permanente. /jha-aju


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus