Un soutien financier pour la première formation professionnelle

Une personne résidente sur trois dans le canton de Neuchâtel ne possède pas de qualification ...
Un soutien financier pour la première formation professionnelle

Une personne résidente sur trois dans le canton de Neuchâtel ne possède pas de qualification. Le Canton de Neuchâtel planche sur une aide financière destinée à la première formation

Monika Maire-Hefti, conseillère d’État en charge du Département de l’éducation et de la famille, était à notre micro. Monika Maire-Hefti, conseillère d’État en charge du Département de l’éducation et de la famille, était à notre micro.

RTN vous fait vivre ce mercredi une journée spéciale placée sous le signe de l’apprentissage. Avec cette année, un focus sur la formation pour adultes. Un enjeu crucial quand on sait qu’une personne résidente sur trois dans le canton de Neuchâtel ne possède pas de qualification professionnelle reconnue. Pour en parler nous avons rencontré Monika Maire-Hefti, conseillère d’État en charge du Département de l’éducation et de la famille. Elle analyse d’abord les raisons qui peuvent expliquer pourquoi le nombre de résidents sans qualification professionnelle est si élevé :

La journée de l’apprentissage, c’est aussi notre page spéciale, disponible ici. /gwe


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus