Olga Barben démissionne

La députée au Grand Conseil neuchâtelois annonce sa démission un mois après ne pas avoir été ...
Olga Barben démissionne

La députée au Grand Conseil neuchâtelois annonce sa démission un mois après ne pas avoir été retenue par le parti en vue des élections fédérales.

Olga Barben se retire. Olga Barben se retire.

Olga Barben quitte l’UDC neuchâteloise. Dans un courriel adressé aux médias neuchâtelois, la députée annonce sa démission : « je vous annonce que ma mission au sein de l’UDC Neuchâtelois est terminée ».

Olga Barben n’avait pas été retenue par le parti pour figurer sur les listes en vue des élections fédérales lors de l’assemblée générale de mi-mars. Une assemblée lors de laquelle la candidate avait été critiquée. Elle avait exigé des excuses publiques et envisageait lancer une action en justice.

Dans son courriel de démission, Olga Barben estime avoir été « active, bien organisée, motivée, gentille, honnête, ouverte » ou encore « tolérante ». Un investissement non reconnu par ses collègues de parti : «qu’est-ce que j’ai eu en retour de mes collègues politiques au sein du parti ? Des attaques personnelles constantes, des intrigues derrière mon dos, des histoires imaginaires, de la calomnie et de la méfiance ».

Le président de l’UDC neuchâteloise, Walter Willener, se dit surpris de la manière dont cette démission s’est faite : l’ayant apprise par les médias. Il dit souhaiter qu’Olga Barben quitte le Grand Conseil et voit dans cette décision une manière de ramener de la sérénité au sein du groupe au législatif. Pour éclairer ce point, nous avons tenté de joindre la principale intéressée lundi après-midi, sans succès. /aju


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus