IQOS : Philipp Morris réagit

Le cigarettier installé à Serrières a publié un communiqué mardi à la suite d’une étude concernant ...
IQOS : Philipp Morris réagit

Le cigarettier installé à Serrières a publié un communiqué mardi à la suite d’une étude concernant son système de tabac à chauffer

(Photo: Philip Morris Media Center). (Photo: Philip Morris Media Center).

Philipp Morris réagit à la suite de la publication d’une étude sur le système de tabac à chauffer IQOS et plus précisément sur le filtre des sticks de tabac HEETS.

Selon le cigarettier, ces analyses, commandées par la Croix Bleue Berne et réalisées par un laboratoire privé, pourraient être mal interprétées.

L’entreprise affirme que la présence de substances toxiques s’explique par les conditions extrêmes des tests en four. Ces composants nocifs ne seraient pas présents dans la vapeur de tabac inhalée par le consommateur d'IQOS.

Philip Morris indique avoir entièrement analysé l'aérosol généré par un stick de HEETS avec IQOS dans des conditions d'utilisation réelles. « Or, la recherche de la Croix Bleue ne s'est pas penchée sur cet aspect essentiel, » précise le communiqué. /comm-mwi


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus