Le PLR neuchâtelois a son ticket pour Berne

L’assemblée générale du parti a désigné samedi matin ses candidats pour les élections fédérales ...
Le PLR neuchâtelois a son ticket pour Berne

L’assemblée générale du parti a désigné samedi matin ses candidats pour les élections fédérales d’octobre. Pour la liste au Conseil national, l’objectif est clair : ravir le siège UDC

Le conseiller aux Etats Raphaël Comte (au centre) a dirigé le dépouillement aux côtés de Nicolas Ruedin (à gauche) et d'Anthony Von Allmen (à droite). Le conseiller aux Etats Raphaël Comte (au centre) a dirigé le dépouillement aux côtés de Nicolas Ruedin (à gauche) et d'Anthony Von Allmen (à droite).

Le PLR neuchâtelois tient ses listes pour les élections fédérales d’octobre. Son assemblée générale réunie samedi matin à Cortaillod a choisi les candidats qui le représenteront dans la course aux chambres.

Un seul tour a suffi pour établir la liste au Conseil des Etats. Philippe Bauer a récolté le plus de voix. Il est suivi par Didier Boillat tandis qu’André Wuerth est le candidat malheureux.

L’assemblée a eu plus de peine à établir son ticket pour le Conseil national. Après le premier tour de l’élection, elle avait pourtant déjà attribué trois des quatre places disponibles. Sandra Menoud, seule femme candidate, est arrivée en tête. Elle est suivie par Philippe Bauer et Damien Cottier. La quatrième place se disputait entre le député chaux-de-fonnier Andreas Jurt et le conseiller communal neuchâtelois Fabio Bongiovanni. Il a fallu deux tours supplémentaires pour qu’Andreas Jurt obtienne la majorité à la voix près et vienne ainsi compléter la liste.

Les libéraux-radicaux espèrent ravir le siège UDC au Conseil national le 20 octobre. Nicolas Ruedin, président du PLR neuchâtelois, croit que ce ticket permettra au parti d’atteindre ses objectifs. « Avec vous, Yvan Perrin est mort », a-t-il déclaré aux candidats.

Nicolas Ruedin, président du PLR neuchâtelois

Les Jeunes libéraux-radicaux présentent aussi une liste pour les fédérales de cet automne. Il s’agit de Quentin Di Meo, Nicolas Jutzet, Sophie Rohrer et Pierre Surdez. Cette liste est sous-apparentée à celle du Parti libéral-radical neuchâtelois, ce qui pourrait aider le PLRN à obtenir ses deux sièges à Berne. /pha


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus