Orthopédie : refus du canton face à la demande de Swiss medical network

Le groupe de cliniques privées regrette que le canton de Neuchâtel lui refuse des interventions ...
Orthopédie : refus du canton face à la demande de Swiss medical network

Le groupe de cliniques privées regrette que le canton de Neuchâtel lui refuse des interventions supplémentaires non urgentes pour 2018. Swiss medical network les financera lui-même.

En juin, SMN réclamait 329 interventions supplémentaires planifiées. En juin, SMN réclamait 329 interventions supplémentaires planifiées.

Swiss medical network dépasse les limitations d’interventions orthopédiques imposées par l’Etat de Neuchâtel.

Dans un communiqué, le groupe de cliniques privées déplore le refus du canton de lui offrir des cas supplémentaires pour 2018.

En juin, SMN réclamait 329 interventions supplémentaires planifiées. Le groupe privé – qui détient Montbrillant à La Chaux-de-Fonds et La Providence à Neuchâtel – estime que l’Hôpital neuchâtelois n’est pas capable d’absorber ces interventions.

Face au refus du Canton de les lui accorder, Swiss medical network a pris la décision de financer les opérations. Ces interventions non urgentes ont été planifiées par le privé durant l’analyse des besoins menée par le gouvernement.

L’Etat de Neuchâtel, justement, réagit au communiqué des cliniques privées. Il indique qu’il a obtenu des garanties quant aux capacités d’Hôpital neuchâtelois à assurer son mandat et absorber ces cas. Le gouvernement précise également que ces limitations de cas non urgents visent à limiter l’augmentation des coûts de la santé. /comm-aju


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus