Pas d’augmentation du nombre d’élèves par classe

Le Conseil d’Etat neuchâtelois répond à la pétition lancée par le Collectif du Pervou. Le Gouvernement ...
Pas d’augmentation du nombre d’élèves par classe

Le Conseil d’Etat neuchâtelois répond à la pétition lancée par le Collectif du Pervou. Le Gouvernement juge le texte superflu vu que la décision d’augmenter les classes d’un élève a déjà été abandonnée

Coup d’épée dans l’eau pour le Collectif du Pervou. Le Conseil d’Etat annonce jeudi que le lancement d’une pétition contre l’augmentation d’un élève par classe dans les écoles neuchâteloises est inutile. La mesure, prévue initialement par le Conseil d’État dans son plan financier de législature, avait déjà été abandonnée suite aux réactions des députés et des syndicats de l’enseignement. Pour rappel, une pétition similaire avait été lancée par les syndicats en décembre 2017 et avait récolté 3’860 signatures. Le texte lancé par l’Observatoire indépendant de l’école neuchâteloise serait donc superflu.

Le Canton rajoute encore que sur l’ensemble de la scolarité obligatoire, le nombre d’élèves par classe pour la rentrée 2018 est stable. De plus, les classes neuchâteloises auraient des effectifs moyens légèrement inférieurs à la moyenne nationale pour les années 3 à 8 et légèrement supérieurs pour les années 9 à 11. /comm-jha

 


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus